Accueil > e-création > Grand Ecran, une programmation de films à la prison Paris-La-Santé

Grand Ecran, une programmation de films à la prison Paris-La-Santé

Séances Grand Ecran

dimanche 11 mai 2008

L’atelier En Quête d’autres Regards organise des séances collectives de cinéma sur grand écran à la prison de Paris-La-Santé. Après le film, sont projetés des courts métrages réalisés par l’atelier. Chaque séance est suivie d’un débat animé par Les Yeux de l’Ouïe, les membres de l’atelier et des invités, membres de l’équipe du film ou personnes en lien avec les thèmes évoqués.


Des séances de projection à la prison Paris La Santé
en partenariat avec la mission cinéma de la ville de Paris


Le « Grand Écran » est une séance de cinéma invitant le spectateur à retrouver une pratique du voir ensemble, une séance où la projection est à la fois oubli du réel et retrouvaille avec ses significations.


De plus, la rencontre et l’échange, notamment avec le groupe de programmation et les réalisateurs présents, sont souvent l’occasion de découvrir d’autres démarches cinématographiques, d’autres auteurs de films documentaires et de fiction.


Les projections du « Grand Écran » sont conçues dans un souci d’ouverture sur une réflexion questionnant la représentation cinématographique du monde, dans un souci d’ouverture des programmations en dépassant le cadre de la diffusion télévisuelle.


Ces projections sont aussi l’occasion d’aller à la rencontre des spectateurs du canal interne, « Espace Public ». Elles constituent un très bon relais pour leur annoncer les programmes diffusés, discuter sur le sens du travail de l’atelier, être à leur écoute et ainsi favoriser l’accès aux programmations.

La programmation alterne les projections en présence du réalisateur (ou scénariste, ou comédien, ou autres) avec les projections présentées et assumées par le groupe. La durée de pré-paration et d’élaboration d’une séance est de sept semaines.

Les projections s’adressent alternativement aux personnes détenues du quartier haut et du quartier bas.

À partir du film, les membres de l’atelier réalisent un essai filmique qui met en scène leur regard et donne forme à une proposition de débat.
La projection est une occasion de voir autrement et de nouer une autre relation au film, de par sa dimension sur grand écran, de par la rencontre et l’échange qui se cristallisent autour du film.


 

Partager

Répondre à cet article

Nos autres sites

Retour haut de page

Envoyer un message